Patachou

 
Patachou. Source: Wikipedia

Henriette Ragon dite Patachou est une chanteuse et actrice française, née le à Paris 12e et morte le à Neuilly-sur-Seine.

Biographie

Famille

Fille de Maurice Ragon et de Marie-Célestine Vizet, Henriette Ragon grandit à Paris. Elle exerce quelques métiers, dactylo puis employée dans une usine Gnome et Rhône pendant la Seconde Guerre mondiale, où elle rencontre un ingénieur, Jean Billon qu'elle épouse et dont elle a un fils, le musicien et auteur-compositeur Pierre Billon.

Elle épouse en secondes noces le producteur de cinéma américain Arthur Lesser.

Carrière

Un temps marchande de chaussures, pâtissière, antiquaire, elle ouvre, en 1948 avec son mari Jean Billon, un salon de thé à Montmartre dans l'annexe d'une boulangerie qu'elle nomme Chez Patachou, au 13 rue du Mont-Cenis puis un restaurant où elle engage un accordéoniste pour faire de l'animation. Des clients trouvent qu'elle a une jolie voix et elle s'essaye avec succès à la chanson. Les journalistes parisiens la rebaptisent du nom de son cabaret, Patachou.

Avec Jacques Brel qui chante pendant trois ans Chez Patachou (son nom figure d'ailleurs sur la plaque commémorative apposée le sur le bâtiment du 13 rue du Mont-Cenis), Georges Brassens y débute, en , amené par un ami sétois Pierre Galante, journaliste à Paris Match. Le premier soir, elle chante Brave Margot et Les Amoureux des bancs publics et propose à son public de rester à la fin du spectacle afin de découvrir l'auteur de ces chansons. Brassens monte alors sur la scène du cabaret et chante, entre autres, Le Gorille et Putain de toi, que Patachou estimait ne pas pouvoir interpréter elle-même.

Le 23 décembre 1952, Patachou enregistre, au studio Chopin-Pleyel, neuf titres pour l’album Patachou chante Brassens, pour lequel il lui a écrit en exclusivité Le Bricoleur (boîte à outils) ; ils chantent ensemble Maman, Papa.

De nombreux artistes se sont produits dans le cabaret de Patachou, dont Édith Piaf, Charles Aznavour, Hugues Aufray, Michel Sardou, ainsi que Claude Nougaro et Romuald.

En 1950, les premiers disques de Patachou sont pressés ; elle chante, sous le nom de « Lady Patachou », à l'ABC, puis à Bobino, puis en tournée en France et dans le monde entier. Dès 1953, elle est au Palladium de Londres, au Waldorf-Astoria et au Carnegie Hall de New York, dans toutes les grandes villes des États-Unis où sa carrière se déroule sur plus de vingt ans, ainsi qu'à Montréal, au Moyen-Orient et à Hong Kong.

Elle enregistre un disque de chansons d'Aristide Bruant sous la direction artistique de Boris Vian en 1958. En 1959, elle sort un disque intitulé La chose ou les ratés de la bagatelle qui sera aussitôt censuré[réf. nécessaire].

Au début des années 1970, elle parcourt le Japon et la Suède, où son registre parigot gouailleur fait merveille.

Dès le début des années 1950, le cinéma et le théâtre font appel à elle, notamment Jean Renoir pour French cancan, en 1954, et Sacha Guitry. À partir des années 1980, Patachou se fait plus présente sur le grand et le petit écran, avec, entre autres prestations très remarquées, sa terrifiante « matriarche » en fauteuil roulant dans la série Orages d'été, ou dans le téléfilm Pris au piège la redoutable tante d'un meurtrier, qui manipule un commissaire de police aveugle et fait condamner un innocent.

Patachou a aussi animé le restaurant de la tour Eiffel.

Décès

Elle meurt le 30 avril 2015 à son domicile de Neuilly-sur-Seine, à l'âge de 96 ans,.

Après ses obsèques, le 7 mai 2015, en l'église Saint-Justin de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, en présence de nombreuses personnalités, elle est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (2e division).

Théâtre

  • 1960 : Impasse de la fidélité d'Alexandre Breffort, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre des Ambassadeurs
  • 1985 : Le Sexe faible d'Édouard Bourdet, mise en scène Jean-Laurent Cochet, théâtre Hébertot, Isabelle
  • 1990 : Des journées entières dans les arbres de Marguerite Duras, mise en scène Jean-Luc Tardieu, maison de la culture de Loire-Atlantique Nantes, Centre national de création d'Orléans
  • 1996 : Le Siècle de Michèle Laurence, mise en scène de François Bourcier, théâtre Rive Gauche

Filmographie

Cinéma

  • 1953 : Femmes de Paris de Jean Boyer, Patachou y chante Brave Margot de Brassens
  • 1954 : French cancan de Jean Renoir : Yvette Guilbert
  • 1955 : Napoléon de Sacha Guitry : Madame Sans-Gêne
  • 1986 : La Rumba de Roger Hanin : Mme Meyrals
  • 1986 : Faubourg Saint-Martin de Jean-Claude Guiguet : Madame Coppercage
  • 1989 : Le Champignon des Carpathes de Jean-Claude Biette : Madame Ambrogiano
  • 1992 : La Voisine du dessus d'André Grall (court métrage, avec Dominique Lavanant) : la voisine du dessous
  • 1993 : Chasse gardée de Jean-Claude Biette : Madame Cygne
  • 1993 : Cible émouvante de Pierre Salvadori : Mme Meynard
  • 1999 : Les Acteurs de Bertrand Blier : la vieille dame aveugle
  • 1999 : Pola X de Leos Carax : Marguerite
  • 2001 : Drôle de Félix d'Olivier Ducastel et Jacques Martineau : Mathilde, la grand-mère
  • 2001 : Belphégor, le fantôme du Louvre de Jean-Paul Salomé : Geneviève
  • 2003 : San-Antonio de Frédéric Auburtin : Ruth Booz

Télévision

  • 1983 : Le Disparu du 7 octobre, téléfilm de Jacques Ertaud : Blanche Auroux
  • 1985 : Fugue en femme majeure de Patrick Villechaize : Évelyne
  • 1989 : Orages d'été (série télévisée) de Jean Sagols : Marthe
  • 1990 : Orages d'été, avis de tempête (série télévisée) de Jean Sagols : Marthe
  • 1993 : Les Grandes Marées (série télévisée) de Jean Sagols : Sophie Leclerc
  • 1993 : Pris au piège, téléfilm de Michel Favart : Adrienne Broussier
  • 1995 : Les Cordier, juge et flic (série télévisée), épisode « Une associée en trop » : Madame Lemoine
  • 1996 : Hold-up en l'air, téléfilm d'Éric Civanyan : Émilie Sagglia
  • 2001 : Le Vol de la colombe, téléfilm de Michel Sibra : Marthe
  • 2002 : T'as voulu voir la mer..., téléfilm de Christian Faure : Ophélie

Chansons

(Liste non exhaustive)

Discographie

Album

  • 1968: Tour Eiffel, label CBS Disques – S 63.727

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur ()
  • Officier de l'ordre national du Mérite ()
  • Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres ()

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (it) Gianni Lucini, Luci, lucciole e canzoni sotto il cielo di Parigi - Storie di chanteuses nella Francia del primo Novecento, Novara, Segni e Parole, 2014, 160 p. (ISBN 978-88-908494-4-2)

Article connexe

  • Liste des interprètes de Léo Ferré

Liens externes

  • Biographie par RFI
  • Discographie de Patachou
  • (en) Patachou sur l’Internet Movie Database
  • Portail de la musique
  • Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre
  • Portail de Paris
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Patachou de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

Disques

Afficher "Bal chez Temporel"Afficher "100 chansons nostalgiques"

DVD

Afficher "French cancan"


Contact prêt à emporter

Nous répondons à vos questions du mardi au samedi, 10h-12h 14h-18h :

>> À bibliodrive@grand-dole.fr
     Réponse sous 48h ouvrées.
>> Au 03 84 69 03 10
Partager "(TOUTES PAGES - BOITE) Contact "Prêt à emporter"" sur facebookPartager "(TOUTES PAGES - BOITE) Contact "Prêt à emporter"" sur twitterLien permanent

Bibliothèque numérique

Des milliers de livres numériques, formations en ligne, films en VoD, soutien scolaire, magazines, musique…

Jumel

Lire l'article complet
Partager "Bibliothèque numérique" sur facebookPartager "Bibliothèque numérique" sur twitterLien permanent

Site patrimonial

Partager "Site patrimonial" sur facebookPartager "Site patrimonial" sur twitterLien permanent